Les brèves de Priority Finanz

Testament : Comment le rédiger

Testament

Le testament pour : Protéger son conjoint, ses enfants… Organiser sa succession c’est voir ses volontés s’appliquer après son décès.

Le testament est un acte unilatéral signé par un seul auteur, qui ne prend effet qu’au décès du testateur.

A défaut de testament, c’est la loi qui détermine les héritiers et leurs droits.

Il existe trois formes de testament :

  • Le testament authentique reçu par le notaire sous la dictée du testateur, en présence de deux témoins. C’est le testament « juridiquement le plus sûr »;
  • Le testament olographe lorsqu’il est écrit, daté et signé entièrement de la main du testateur. C’est la forme la plus courante;
  • Le testament mystique lorsqu’il est écrit par le testateur lui même (qui peut aussi le faire écrire par un tiers). Il est ensuite remis sous enveloppe fermée à un notaire en présence de deux témoins. Le notaire dresse un procès-verbal constatant la remise du testament. Cette forme de testament est rarement utilisée.
Faire son testament soi-même : pas si simple!

Rédiger son testament soi-même, sur une feuille de papier peut paraître simple… Mais attention : ce testament soit respecter un certain formalisme pour éviter des nullités de formes, des dispositions ambiguës (donc difficilement applicables) ou le risque de ne jamais retrouver le testament.

  1.  Rédigez votre testament au présent et non au conditionnel et soyez clair :« Je lègue mon contrat de capitalisation à… » et non « J’aimerai léguer mon contrat de capitalisation à… « Votre testament doit être clair et commencer par la phrase : « Ceci est mon testament ». Il faut évitez une mauvaise compréhension ou interprétation d’une de vos déclarations, au risque d’être contestée.
  2. Datez votre testament : La date est une condition de validité du testament. Il faut indiquer le jour, le mois et l’année de sa rédaction.
  3. Signez votre testament : Bien que cela paraisse évident, un tel oubli serait lourd de conséquence puisque la nullité serait retenue.
  4. Faites un testament conjonctif : Un testament ne peut être rédigé par plusieurs personnes même s’il s’agit d’un couple. Le testateur doit toujours garder sa liberté de révoquer son testament.
  5. Déposez votre testament chez un notaire : Pour éviter que votre testament ne soit détruit ou perdu, il est plus prudent de le déposer chez un notaire. Ce dernier l’enregistrera au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés. Tout notaire qui sera chargé de votre succession pourra alors en prendre connaissance.
  6. Ecrivez de votre main : Les testaments dactylographiés ou vidéo n’ont aucune valeur.
Que pouvez-vous donner par testament?

Il faut être vigilant lorsque l’on rédige son testament soi-même, car on ne peut s’affranchir des règles successorales définies par la loi. Contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas possible de faire ce que l’on veut de son patrimoine après son décès. Il n’est, par exemple, pas possible de déshériter ses enfants; Il faut donc respecter la réserve héréditaire des enfants.

Le testateur ne peut donc léguer que ses biens propres (donc pas les biens communs) et dans la limite de la quotité disponible.

Plus d’informations…

Laisser un commentaire