ArgentLes brèves de Priority Finanz

La loi Sapin II effraie les épargnants

Pour la 1ère fois depuis 3 ans, les rachats ont dépassé les versements en octobre 2016.

La collecte nette s’établit à -100 Millions selon la Fédération Française de l’Assurance (FFA).

« La polémique liée à la loi Sapin 2 avec les mesures exceptionnelles en cas de crise financière, pénalise, au ois d’octobre, la collecte d’assurance vie. L’éventuelle baisse de rendement des fonds en euros, doublé de nombreuses incertitudes économiques et politiques, ont incité les détenteurs à accroître, en octobre, les rachats sur ce placement » selon Philippe CREVEL, directeur du Cercle de l’Epargne.

Chiffres rassurants

L’épargne collectée entre janvier et octobre 2016 a été de 111 Milliards d’euros (dont 19% en Unités de Compte). Les rachats pour la même période s’élèvent à 95,3 Milliards d’euros soit une collecte nette positive de 11,5 Milliards d’euros.

Selon la FFA, l’encours des contrats d’assurance vie (provision mathématique & Provision de Participation aux Bénéfices) est de 1 621 Milliards d’euros à la fin octobre.

Il ne s’agit pas de se laisser effrayer, faut-il encore savoir réagir. La loi Sapin 2 prévoit que le Haut Conseil de Stabilité Financière puisse geler, en cas de crise financière gave, tout retrait des contrats d’assurance vie  sur une durée de 3  à 6 mois. Même s’il est évident qu’une telle mesure prend racine dans une volonté de protection des épargnants (en préservant les établissements financiers) cela n’a rien de rassurant. Les vraies questions à se poser sont de savoir si vous risquez d’avoir besoin d’argent rapidement où s’il s’agit juste de suivre le flot de ceux qui rachètent.

L’avis de Priority Finanz

Loin d’êtres naïfs, nous alertons depuis longtemps nos clients sur ce type de manœuvres. Il faut en effet vous rapprocher de votre conseil qui sera en mesure de vous aider à anticiper de manière cohérente les éventualités d’une mise en oeuvre d’un tel processus.

Laisser un commentaire