Les brèves de Priority Finanz

BREXIT : Très chère sortie…

Suite au Brexit le Royaume Uni va devoir emprunter 122 Milliards de Livres (143 Milliards d’Euros) de plus que prévu d’ici 2021…

L’Office de Responsabilité Budgétaire (OBR), chargé de publier les prévisions de croissance, de recettes fiscales et d’endettement du gouvernement, a revu en nette hausse les nécessités d’emprunt de l’Etat entre avril 2016 et mars 2021 du fait d’une activité économique moins dynamique que prévu depuis le référendum du 23 juin.

brexit

Le taux d’impôts des sociétés sacrifié pour maintenir l’attractivité

Afin de soutenir l’activité, et l’attractivité du pays, le gouvernement a confirmé une baisse du taux d’imposition des sociétés de 20 à 17%, le plus faible des pays du G20, loin devant la France (38%) et l’Allemagne (30,9%).

Le ministre des Finances a expliqué vouloir faire en sorte que l’économie soit « résistante » alors que le pays s’apprête à connaître des turbulences au moment du lancement des négociations prévu d’ici mars prochain.

Le ministre des Finances a évoqué dans une déclaration devant le parlement « une baisse de l’investissement et une demande plus faible, qui s’expliquent respectivement par une incertitude accrue et une inflation en hausse du fait de la dépréciation de la livre ». Sans oublier la hausse des cours du pétrole depuis le début de l’année.

Le pays a par ailleurs légèrement relevé sa prévision de croissance pour 2016 de 0,1 point, à 2,1%, tandis que celle pour 2018 a été abaissée à 1,7% et celles de 2019 et 2020 maintenues à 2,1%.

Les Pro-Brexit contestent les prévisions de l’OBR

Pour les leaders eurosceptiques, « c’est encore le scénario de la catastrophe totale » qui est publié par l’organisation  qui « n’a rien compris »… Même le ministre des finances a pris ses distances avec ces chiffres le 24 novembre dernier.

L’office est un institut public mais indépendant du gouvernement, dont le rôle consiste à fournir des données fiables dépourvues d’intentions politiques. Ses prévisions sont censées faire autorité, car elles ne sont pas concoctées par le pouvoir chargé de préparer et de présenter le budget.

 

> Source Huffington post

Laisser un commentaire